Ricciarelli aux fraises

Pour 16 bidules qui riment avec raviolis :

300 g. d’amandes entières (ou effilées si vraiment vous trouvez pas)
200 g. de sucre en poudre
2 blancs d’œufs
150 g. de fraises
Le zeste d’une orange
Sucre glace

Préchauffer le four à 150°C (th. 5/6).

Passer au robot ou au hachoir les amandes, de façon à avoir des bouts assez conséquents mélangés à de la presque poudre. Ça a pas l’air clair, dit comme ça, mais en le faisant, ça le devient ^^.

Ajouter délicatement la moitié du sucre, le zeste d’orange et les fraises coupées en petits morceaux. Dois-je préciser qu’il faut les équeuter ? C’est précisé dans la recette originale , mais franchement c’est prendre les gens pour des quiches …

Dans un autre saladier, battre les blancs en neige fermes. Ajouter petit à petit l’autre moitié de sucre, toujours au batteur, jusqu’à obtenir une belle meringue lisse et brillante.

Incorporer dééééélicatement le mélange aux amandes à la meringue, et déposer de petits tas sur une plaque recouverte de papier cuisson à l’aide de 2 cuillères à soupe. Attention, ça va s’étaler un peu à la cuisson. Saupoudrer d’un peu de sucre glace

Enfourner pour 18/22 minutes (les riccia…ricina, les trucs doivent être dorés, mais pas cramés).

Dès la sortie du four, remettre une couche de sucre glace et attendre un peu avant de les déposer sur une grille, pour qu’ils finissent de refroidir peinards.

Attention, tant que c’est tiède, c’est immangeable à la main, ça part en vrille. Ce problème passager peut se régler, en cas de fringale ou de cher et tendre peu patient, à l’aide d’une cuillère.

Sinon, c’est juste délicieux, ça croque grâce aux morceaux d’amandes, c’est frais grâce à l’orange et c’est goutû grâce aux fraises. Parfait pour l’été !

Charlotte aux fraises

Pour une charlotte pour 4 personnes

1 boite de boudoirs
250 g. de fraises
75 g. de sucre en poudre
4 petits suisses (soit 240 g. ou du fromage blanc)
2 g. d’agar-agar (gélifiant en poudre) ou 3 feuilles de gélatine alimentaire (trouvables au rayon d’aide à la pâtisserie, avec les sachets de coco en poudre, la levure, tout ça tout ça)
Du rhum (♫ des femmes ♫ etc)

Dans un assiette creuse, verser l’équivalent d’un demi-verre d’eau chaude, 25 g. de sucre et du rhum (la dose de rhum, c’est selon votre goût, perso, j’y vais franco).

Dans un grand bol, mélanger le reste du sucre (50 g.) avec les petits suisses. Une fois bien mélangé, ajouter l’agar-agar dissous dans 1/4 de verre d’eau chaude, ou les feuilles de gélatines égouttées (y’a toutes les instructions sur les sachets).

Recouvrir le fond et les parois d’un moule à charlotte (ou à défaut, d’un moule à gâteau petit et assez haut… ou au pire d’un moule à cake) préalablement recouvert de film alimentaire, des boudoirs trempés un à un dans le sirop sucre+eau+rhum.

Étaler la moitié des fraises coupées grossièrement, puis recouvrir de la moitié du mélange aux petits suisses, d’une couche de boudoirs trempés et rebelote.

Si possible, mettre sur le dessus du moule un truc assez plat sur lequel on pourra poser un poids, et mettre au frigo au minimum deux heures, au mieux une nuit. L’idéal, c’est de choper une petite assiette qui se glisse pile dans le haut du moule, dessus on pose une canette et ça fait l’Amérique.

Hum, et quand on la sort du frigo trop tôt, forcément c’est moins glam’ …

Charlotte 2

Bien sûr, on peut en faire des individuelles, ça évite de tels affaissements …
Ça vous montre au moins ce qu’il ne faut pas faire !!

 

Muffins fraise-menthe

Pour 24 muffins

  • 250 g. de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 2 oeufs
  • 180 g. de sucre en poudre
  • 20 cl. de lait
  • 15 cl. d’huile de tournesol (ou une autre huile « neutre »)
  • 350 g. de fraises
  • 1/2 boite de menthe ciselée surgelée (ou 1 petit bouquet de menthe fraîche pour les plus courageux)

Préchauffer le four Th. 6, 180 °C.

Dans un premier saladier, mélanger la farine et la levure.

Dans un deuxième, mélanger les oeufs, le sucre, le lait et l’huile.

Ajouter le deuxième mélange au premier et bien remuer jusqu’à obtenir une pâte lisse.

Y ajouter alors les fraises coupées en tout petits morceaux, et la menthe. Mélanger et verser dans les moules à muffins.

Enfourner et cuire 20 à 25 minutes. Ces muffins se colorent peu, inutile d’attendre qu’ils soient super dorés !!

On peut décliner en version gros gâteau rond aussi, ça se laisse faire (cuisson 30/35 minutes selon le moule).

Il vaut mieux les servir à température de la pièce que tièdes, ils seront meilleurs.
Le truc pour bien réussir ces muffins, c’est de couper les fraises en morceaux le plus petits possible, idéalement, 0.5 cm. de coté, pour qu’elles fondent bien à la cuisson. Le plus long en fait, c’est le découpage des fraises !! Ça donne des muffins très frais, bien parfumés à la fraise, un COTY abolu

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑