Muffins XXL Chocolat-Poire

Pour 8 big muffins:

1 yaourt nature
2 yaourts de farine
1 yaourt de sucre en poudre
3/4 de pot d’huile neutre
3 oeufs
1 sachet de levure
200 g. de chocolat noir
8 petites poires

Moules en papier ad hoc ou coupes à dessert passant au four

Préchauffer le four à 180°C (Th. 6).

Mélanger tous les ingrédients sauf les poires.

Avec un évidoir ou un couteau fin, creuser le fessier des poires pour enlever les pépins en laissant bien la tige. Peler l’extérieur des poires.

Remplir les moules à muffins à moitié et enfoncer les poires bien droites (sinon, elles basculeront à la cuisson). Selon la qualité des moules en papier, il faudra peut-être les poser dans un moule à muffins classique pour que ça ne parte pas en sucette.

Saupoudrer d’un peu de sucre en poudre et enfourner pour 25/30 minutes.

Une recherche d’image de gâteau aux poires pour la reprise de Koh-lanta plus tard, j’avais mon idée pour le soir, mais pas la recette. Une base de gâteau au yaourt plus tard, c’était plié.

Attention, si les poires ne sont pas bien mûres, il vaut mieux les pocher un peu, j’avais espéré que les miennes, qui étaient un peu trop fermes, s’attendrissent à la cuisson, mais que nenni !!

En tout cas visuellement, ça claque, gustativement, ça suit, mais c’est pas facile à manger proprement

J’avais trouvé les moules en papier en solderie, mais ça peut certainement se décliner dans un grand moule carré ou rectangle en répartissant bien 4 ou 6 poires.

Muffins aux spéculoos

1 pot de 400 g de pâte à tartiner aux spéculoos (Lotus ou sous-marque, peu de différence)
150 g de farine
4 œufs
1 yaourt nature
1 sachet de levure
1 sachet de sucre vanillé
Préchauffer le four à 200 °C (Th. 6/7).

Tout mélanger dans un saladier.

Verser dans des moules à muffins, beurrés et farinés s’ils ne sont pas en silicone.

Cuire à peu près 15 minutes, 10 si ce sont des moules à mini-muffins.

Ce qui précède est un copie coller honteux d’une recette précédente, à savoir les muffins au Nutella. Mais bon, vu que c’est une recette que j’avais mise au point toute seule, j’vais pas me gêner.   Il s’avère que la recette se décline avec toutes sortes de pâtes à tartiner, ce qui est une bonne nouvelle quand on voit la pléthore de variétés qui existe (et je vous raconte pas si vous allez faire un tour en Belgique …).

C’est une des premières recettes vraiment « perso » que j’ai, et elle a toujours beaucoup plu, en plus d’être très facile à faire (mouflets approved), c’est vraiment très bon. Je ne suis pas fan du tout des recettes où l’on pose une malheureuse p’tite cuillerée de pâte à tartiner au milieu d’une pâte à muffins nature et qu’on appelle ça « Muffins à quelque chose ». Là y’a 400 grammes de pâte à tartiner. Qua-tre cents. Soit 33.33333 grammes par muffin. Voilà, là ça me cause. D’un point de vue pratique, je les fait souvent dans des caissettes papier, déjà pour les transporter plus facilement, et aussi parce qu’on les mange plus proprement comme ça

Minis-Muffins au Mars

350 g. de chocolat noir
160 g. de beurre
60 g. de sucre glace
10 g. de farine
5 œufs
Des Mars ! Beaucoup! Pleiiiiiiiiiiiiiiiiiin !

Préchauffer le four à 180°C (Th.6).

Faire fondre au cro-ondes le chocolat cassé en morceaux et le beurre. Bien mélanger et ajouter le sucre glace, la farine et les jaunes d’œufs.

Monter les blancs en neige et les incorporer au mélange.

Verser dans un moule beurré et fariné et planter des morceaux de Mars assez profondément dans le dessus (en quatre pour un gros gâteau, en plus petits morceaux pour des minis-muffins comme ici).

Cuire 20 minutes (12 pour les minis). Démouler une fois le gâteau bien refroidi.

Il ne faut pas hésiter à y aller youpi sur les Mars, là, pour des raisons de petitesse des muffins, je ne pouvais y mettre que des petits morceaux, mais sur un gros, j’en aurais truffé la pâte de gros morceaux

Faut-il préciser que c’est top, alors qu’il est clairement énoncé que c’est au chocolat et qu’il y a des Mars … « What else ? » comme dit le philosophe torréfié ! A refaire, ne serait-ce que pour les Mars en rab’ qu’on goinfre pendant la cuisson, histoire de faire disparaître les preuves

Muffins Guimauve-Tagada

Pour une pleine plâtrée de minis muffins :

1 yaourt nature
4 pots de yaourt de farine
2 pots de yaourt de sucre
1/3 de pot d’huile
1 pot de sirop de guimauve
1 sachet de levure chimique
2 œufs
1 gros sachet de fraises Tagada (en se méfiant des contrefaçons)

 

Préchauffer le four à 180°C (th.6).

Tout mélanger gaiement, sauf les Tagadas.

Mettre dans des moules à minis muffins, et/ou des petites caissettes en papier (à 3 francs 6 sous dans n’importe quel bazar qui possède un rayon cuisine), installés sur une plaque pour faciliter la manip’ qui suit :

Cuire 10 minutes, sortir un peu la plaque, et poser doucement une Tagada sur chaque mini-muffin.

Ré-enfourner pour 4 minutes (attention, la Tagada part vite en vrille).

C’est une variante de la recette du gâteau After Eight , qui m’a été imposée par la vue d’un sirop à la guimauve.
Nan, mais sérieux.
A la guimauve, quoi !!
Bleu ciel pétant, jolie bouteille, j’ai pas pû résister. Bien sûr, le bougre a viré au vert au contact du jaune d’œuf, mais le goût est bien là. Quant aux Tagadas … Ma foi, c’est comme le Nutella, il ne faut jamais dire « Pourquoi? », mais « Pourquoi pas ? ».

J’évite à vos mirettes délicates la vue des premiers essais, avec Tagada incrustée au coeur de la pâte, ou posée dès le début de cuisson. Disons que le plan de travail ressemblait à un hôpital pour Monstroplantes déviants. Heureusement, mon cher et tendre ne recule devant rien pour ne pas gâcher. C’est d’ailleurs lui qui a eu l’idée du posage en fin de cuisson : mon héros !

La bouteille m’a fait de l’œil dans une boutique « Du bruit dans la cuisine » , mais vous pouvez aller direct sur le site du distributeur.

Sinon, la même chose avec du sirop de fraise, ça doit le faire aussi, mais bon. Guimauve. GUIMAUVE.

 

 

Muffins coco

Pour une douzaine de muffins (ou un gros gâââtô):

6 œufs
250 g. de sucre
20 cl. de crème fraîche liquide (la briquette)
50 g. de maïzena
200 g. de noix de coco râpée

Préchauffer le four à 180°c (th.6).

Mélanger avec entrain tous les ingrédients dans leur ordre d’apparition à l’écran.

Zou, dans les moules.

Vlan, dans le four (25 minutes pour les muffins, 45 pour un gros gâââtô, pointe couteau, blabla).

Ça se mange chaud, tiède ou froid, comme ça tout le monde y trouve son compte !!

Simplissime mais efficace ! Par contre j’ai voulu faire genre, staïle, tac tac tavu, j’ai mis des pépites de chocolat. J’aurais dû voir que la pâte était un brin trop liquide, résultat, mes muffins avaient un bon fond, mais un fond de chocolat: tout était descendu !! Si vraiment vous recherchez la Bounty touch, faut peut-être mettre les pépites sur les muffins à mi-cuisson, à voir…

 

 

Muffins chocolat-marrons

Pour 24 mini-muffins/12 muffins

150 g. de chocolat noir
100 g. de beurre
500 g. de crème de marrons vanillée (Faugier)
3 œufs

 

Préchauffer le four à 180°C (th.6).

Dans un saladier qui passe au cro-ondes, faire fondre le beurre 1 minute, puis rajouter le chocolat et remettre le tout pour 1 minute.

Bien lisser le tout, ajouter la crème de marrons puis les œufs battus. Bien mélanger.

Mettre dans des moules à muffins ou à mini muffins, beurrés et farinés s’ils ne sont pas en silicone et au four, 15 minutes pour les minis, et 20 minutes pour les normaux.

Ne pas démouler à chaud, sauf en cas d’envie irrépressible de gloubi-boulga .

On peut les servir avec de la crème anglaise ou de la glace à la vanille, mais franchement, c’est du vice, et puis ils se suffisent à eux-mêmes !!

Le goût de crème de marrons, s’il est bien présent, ne masque pas tout, comme on pourrait le craindre en voyant les proportions. Bon d’un autre côté, je suis pas objective, une bonne crème de marrons, je l’achève à la cuillère, alors … En tout cas, c’est rapide et efficace !

 

 

Gâteau Choco-Coco

Pour 12 muffins ou un gâteau

  • 125 g. de beurre
  • 100 g. de sucre
  • 125 g. de noix de coco râpée
  • 50 g. de farine
  • 3 oeufs
  • 250 g. de chocolat noir

Préchauffer le four à 150 °C (th. 4/5).

Dans un saladier, travailler le sucre et le beurre mou jusqu’à obtenir une pâte homogène. Officiellement, faut y aller au fouet. Officieusement, même si je ne dédaigne pas un bon fouettage de temps en temps, c’est une chierie à travailler au fouet, ça colle, ça fait des paquets, bref, une horreur. Une cuillère et un peu d’huile de coude font largement l’affaire.

Y ajouter les oeufs puis la farine et la noix de coco. Bien mélanger, puis ajouter le chocolat fondu. Pour faire fondre le chocolat, ne pas oublier « le micro-ondes est mon ami« , les carrés de chocolat étalés sur une assiette, 1 minute grosso modo selon la puissance du bouzin, et c’est fait.

Verser le mélange dans des moules à muffins beurrés et farinés ou en silicone.

Enfourner pour 20/25 minutes (la pointe du couteau plantée au milieu d’un muffin doit ressortir sèche).

On peut aussi en faire un gros gâteau, dans ce cas, faut bien compter 40/45 minutes de cuisson( le four étant pas supra chaud, c’est assez long).

On peut démouler et servir tiède, mais froid, ça se laisse faire aussi.

Sinon, 3615MyLifeDontToutLeMondeseCarre, c’est la première recette de gâteau que j’ai faite toute seule, ça doit remonter au collège, soit *bip* ans à peu près !! Enfin, tout ça pour dire, elle a été testée un nombre assez conséquent de fois, et pour la louper, faut vraiment mettre de la mauvaise volonté ^^

Muffins Pommarrons

Pour 12 muffins:

  • 100 g de farine de châtaigne et 150 g de farine de blé (ou 250 g de farine de blé si vous ne trouvez pas de farine de châtaigne)
  • 1 sachet de levure chimique
  • 60 g. de sucre roux
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 50 g de beurre fondu
  • 1 oeuf
  • 150 ml de lait concentré non sucré
  • 2,5 cl. de lait
  • 2 pommes Grany coupées en petits morceaux
  • A peu près 400 g de crème de marrons vanillée

Préchauffer le four à 200 °C (th. 6/7).

Dans un saladier, mélanger dans l’ordre tous les ingrédients, à part la crème de marrons.

Verser le mélange dans des moules à muffins beurrés et farinés (ou en silicone).

Sur chaque muffin, déposer une bonne grosse cuillère à café de crème de marrons.

A l’aide d’un pique ou d’un couteau, mélanger un peu la crème à la pâte, sans trop insister. En gros, pour utiliser un jargon hautement technique, faire plouf-plouf 2/3 fois dans le muffin et tournicoter la couche du dessus pour faire un joli tournicotis marron-pâte.

Cuire environ 25 minutes. Démouler froid.

C’est une bonne recette automnale, la farine de châtaigne apporte pas mal de goût et l’association avec les pommes est pas mal du tout. Je préfère les pommes Grany parce que leur acidité contraste bien avec le goût sucré de la crème, mais on peut utiliser n’importe quelle pomme. Et j’aime bien leur aspect un peu space ^^

Muffins au muesli

Pour une quinzaine de muffins

  • 1 pot de yaourt nature
  • 1 pot d’huile
  • 3 pots de sucre
  • 2 pots de muesli
  • 3 pots de farine
  • 3 oeufs

Préchauffer le four Th 6 (180°C).

Tout mélanger sans trop se prendre le chou.

Mettre dans les moules à muffins.

Cuire 20 minutes.

Pas compliqué, hein … Les plus observateurs auront reconnu la recette vedette des gouters, le gâteau au yaourt, qui s’avère être une base d’enfer pour des muffins moelleux et bien dorés.

Le goût du muesli ressort peu, ça se joue plus sur la texture, un peu plus roots que sur le gâteau simple, après, on peut remplacer le muesli par n’importe quelles céréales, on peut ajouter du chocolat coupé en grosses pépites, des morceaux de fruits, des fruits secs. C’est un peu l’amie des fonds de placards cette recette !

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑