Gâteau Choco-Coco

Pour 12 muffins ou un gâteau

  • 125 g. de beurre
  • 100 g. de sucre
  • 125 g. de noix de coco râpée
  • 50 g. de farine
  • 3 oeufs
  • 250 g. de chocolat noir

Préchauffer le four à 150 °C (th. 4/5).

Dans un saladier, travailler le sucre et le beurre mou jusqu’à obtenir une pâte homogène. Officiellement, faut y aller au fouet. Officieusement, même si je ne dédaigne pas un bon fouettage de temps en temps, c’est une chierie à travailler au fouet, ça colle, ça fait des paquets, bref, une horreur. Une cuillère et un peu d’huile de coude font largement l’affaire.

Y ajouter les oeufs puis la farine et la noix de coco. Bien mélanger, puis ajouter le chocolat fondu. Pour faire fondre le chocolat, ne pas oublier « le micro-ondes est mon ami« , les carrés de chocolat étalés sur une assiette, 1 minute grosso modo selon la puissance du bouzin, et c’est fait.

Verser le mélange dans des moules à muffins beurrés et farinés ou en silicone.

Enfourner pour 20/25 minutes (la pointe du couteau plantée au milieu d’un muffin doit ressortir sèche).

On peut aussi en faire un gros gâteau, dans ce cas, faut bien compter 40/45 minutes de cuisson( le four étant pas supra chaud, c’est assez long).

On peut démouler et servir tiède, mais froid, ça se laisse faire aussi.

Sinon, 3615MyLifeDontToutLeMondeseCarre, c’est la première recette de gâteau que j’ai faite toute seule, ça doit remonter au collège, soit *bip* ans à peu près !! Enfin, tout ça pour dire, elle a été testée un nombre assez conséquent de fois, et pour la louper, faut vraiment mettre de la mauvaise volonté ^^

Muffins Pommarrons

Pour 12 muffins:

  • 100 g de farine de châtaigne et 150 g de farine de blé (ou 250 g de farine de blé si vous ne trouvez pas de farine de châtaigne)
  • 1 sachet de levure chimique
  • 60 g. de sucre roux
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 50 g de beurre fondu
  • 1 oeuf
  • 150 ml de lait concentré non sucré
  • 2,5 cl. de lait
  • 2 pommes Grany coupées en petits morceaux
  • A peu près 400 g de crème de marrons vanillée

Préchauffer le four à 200 °C (th. 6/7).

Dans un saladier, mélanger dans l’ordre tous les ingrédients, à part la crème de marrons.

Verser le mélange dans des moules à muffins beurrés et farinés (ou en silicone).

Sur chaque muffin, déposer une bonne grosse cuillère à café de crème de marrons.

A l’aide d’un pique ou d’un couteau, mélanger un peu la crème à la pâte, sans trop insister. En gros, pour utiliser un jargon hautement technique, faire plouf-plouf 2/3 fois dans le muffin et tournicoter la couche du dessus pour faire un joli tournicotis marron-pâte.

Cuire environ 25 minutes. Démouler froid.

C’est une bonne recette automnale, la farine de châtaigne apporte pas mal de goût et l’association avec les pommes est pas mal du tout. Je préfère les pommes Grany parce que leur acidité contraste bien avec le goût sucré de la crème, mais on peut utiliser n’importe quelle pomme. Et j’aime bien leur aspect un peu space ^^

Muffins au muesli

Pour une quinzaine de muffins

  • 1 pot de yaourt nature
  • 1 pot d’huile
  • 3 pots de sucre
  • 2 pots de muesli
  • 3 pots de farine
  • 3 oeufs

Préchauffer le four Th 6 (180°C).

Tout mélanger sans trop se prendre le chou.

Mettre dans les moules à muffins.

Cuire 20 minutes.

Pas compliqué, hein … Les plus observateurs auront reconnu la recette vedette des gouters, le gâteau au yaourt, qui s’avère être une base d’enfer pour des muffins moelleux et bien dorés.

Le goût du muesli ressort peu, ça se joue plus sur la texture, un peu plus roots que sur le gâteau simple, après, on peut remplacer le muesli par n’importe quelles céréales, on peut ajouter du chocolat coupé en grosses pépites, des morceaux de fruits, des fruits secs. C’est un peu l’amie des fonds de placards cette recette !

Muffins fraise-menthe

Pour 24 muffins

  • 250 g. de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 2 oeufs
  • 180 g. de sucre en poudre
  • 20 cl. de lait
  • 15 cl. d’huile de tournesol (ou une autre huile « neutre »)
  • 350 g. de fraises
  • 1/2 boite de menthe ciselée surgelée (ou 1 petit bouquet de menthe fraîche pour les plus courageux)

Préchauffer le four Th. 6, 180 °C.

Dans un premier saladier, mélanger la farine et la levure.

Dans un deuxième, mélanger les oeufs, le sucre, le lait et l’huile.

Ajouter le deuxième mélange au premier et bien remuer jusqu’à obtenir une pâte lisse.

Y ajouter alors les fraises coupées en tout petits morceaux, et la menthe. Mélanger et verser dans les moules à muffins.

Enfourner et cuire 20 à 25 minutes. Ces muffins se colorent peu, inutile d’attendre qu’ils soient super dorés !!

On peut décliner en version gros gâteau rond aussi, ça se laisse faire (cuisson 30/35 minutes selon le moule).

Il vaut mieux les servir à température de la pièce que tièdes, ils seront meilleurs.
Le truc pour bien réussir ces muffins, c’est de couper les fraises en morceaux le plus petits possible, idéalement, 0.5 cm. de coté, pour qu’elles fondent bien à la cuisson. Le plus long en fait, c’est le découpage des fraises !! Ça donne des muffins très frais, bien parfumés à la fraise, un COTY abolu

Muffins aux Schtroumpfs

Pour une dizaine de muffins:

  • 200 g de schtroumpfs (en ayant coupé les têtes de grand schtroumpf, et de schtroumpfette), il faut donc compter à peu près 250 g de bonbons, le plus simple étant de choper un sac de 300 g… c’est pas comme si les quelques malheureux grammes restants étaient perdus …
  • 4 cuillères à soupe de lait
  • 100 g. de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 4 oeufs

Préchauffer le four à 200°C , th. 6/7.
Faire fondre à feu doux les schtroumpfs dans le lait en remuant constamment.
Retirer et incorporer rapidement la farine, la levure et les oeufs. Les schtroumpfs fondus durcissent rapidement hors du feu, alors faut pas trainer !
Mettre dans les moules à muffins et cuire 10 minutes.
Les démouler une fois tièdes.

Sur la photo, on s’aperçoit qu’ils sont plus turquoises que « bleu schtroumpf », à cause du jaune des oeufs. On peut remédier à ça en ajoutant une pointe de couteau de bleu de méthylène (à acheter en pharmacie, en plus ça ne change absolument le goût). M’enfin, ils ont déjà l’air pas mal space comme ça, et pis perso, les colorants, j’suis pas fan.

On peut faire la même recette avec des fraises tagada ou des bananes, mais les couleurs sont moins marrantes et pis de toutes façons, mon bonbon préféré, c’est le schtroumpf…

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑