Chinois au Nutella

Pour un chinois

  • 55 g. de beurre fondu
  • 1 gros oeuf
  • 10 . de lait
  • 25 g de sucre en poudre
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 260 g. de farine (T45, autrement dit de la francine ou assimilée)
  • 1 sachet de levure du boulanger (à ne pas confondre avec le sachet de levure alsa, le rose)
  • La dose sa race de Nutella

Pétrir ensemble tous les ingrédients à la main pendant un bon quart d’heure et laisser reposer la pâte à l’abri du froid et des courants d’air pendant 1 h., ou, si vous êtes le roi de l’équipement qui sert à rien, balancer tout dans la machine à pain, programme « pâte seule ». En ces périodes de fêtes vous devriez trouver assez facilement une maman/frangine/copine qui s’est fait refiler une MAP, tout de même ! .

Étaler au rouleau sur un plan de travail fariné la pâte jusqu’à ce qu’elle fasse à peu près 1/2 cm d’épaisseur, et étaler plus que généreusement du nutella sur toute la surface (mais alors youpi tagada la dose, hein, on est pas cheap, on balance).

Rouler la pâte et la couper en 7 morceaux que l’on place verticalement dans un moule à manqué recouvert de papier sulfurisé. Laisser reposer 2 heures, le temps que tout ça double de volume, en effet, au moment de placer les morceaux, ça fait un peu pitié, mais en gonflant, ça commence à avoir de la tronche.

Pour éviter que le levage ne foire, je place directement le plat dans le four froid, au moins ça craint rien.

Badigeonner le chinois gonflé d’un mélange de 5 cl. de lait et de 10 gr. de sucre (deux morceaux, autrement dit). On n’est pas obligé de tout utiliser, le but n’est pas d’apprendre à nager le crawl à la pauvre brioche.

Enfourner pour 20/25 minutes dans un four que l’on aura préchauffé à 180°C/th. 6 le temps de faire le badigeon.

Si vous pouvez le servir tiède, c’est le top !!

Alors ça à l’air plus compliqué que ça ne l’est en fait, y’a franchement rien de sorcier, mais alors, bordel, que c’est loong !! Vaut mieux pas essayer de préparer ça pour un p’tit déj, sauf à se lever à 3 heures du matin, entre le pétrissage, les levées, la cuisson, etc, ça prend quasiment 5 heures. D’un autre coté, sur ces 5 heures, y’en a bien 3 et demi où on peut faire autre chose, c’est pas non plus super prenant.

Clafoutis au Nutella du Prince Banane

  • 125 g. de farine
  • 3 oeufs
  • 25 cl. de lait
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 400 g. de nutella (le pot juste en dessous du pot familial)
  • 4/5 bananes pas trop vertes mais pas trop mûres

Préchauffer le four à 210°C (th. 7).

Battre les oeufs, et ajouter la farine, le sucre vanillé, le nutella (en évitant de le sortir du frigo, sinon, c’est la crampe assurée) et enfin le lait en fouettant le tout énergiquement jusqu’à ce qu’il n’y ait plus le plus petit grumeau.

Dans un grand moule beurré (ou bien sûr, un moule en silicone), répartir les bananes coupées en tranches d’1 cm d’épaisseur et verser dessus la préparation au nutella.

Enfourner pour 45 minutes, ou, si vous utilisez des moules à muffins pour obtenir des clafoutis individuels, 25 minutes).

Laisser complètement refroidir avant de servir.

Je cherchais une recette de clafoutis Nutella, mais à ma grand surprise, pas moyen d’en trouver une correcte, à part quelques succédanés de flan vaguement aromatisés au délice de chez Ferrero ! C’est donc très très très motivée que j’ai expérimenté durant la journée afin d’obtenir un gâteau pour faire ronronner de joies les estomacs (spécial Chaton)

Gâteau de crêpes

Pour un gâteau composé de pas mal de crêpes:

  • 1 l. de lait
  • 500 g. de farine
  • 6 oeufs
  • 2 cuillères à soupe d’huile ou de beurre fondu
  • 2 pincées de sel
  • 2 bons bouchons de rhum pour aromatiser (ou fleur d’oranger, ou bière, ou un autre alcool)

 

Garniture:

  • 1 gros pot de Nutella + 1 gros pot de marmelade d’orange (exemple)
    ou
  • 2 gros pots de Nutella
    ou
  • 2 gros pots de confitures au choix
    ou (soyons fous)
  • du fromage râpé, du jambon, des champignons, etc.

Mélanger tous les ingrédients pour obtenir une pâte à crêpes lisse et sans grumeaux, en fouettant bien. La laisser se remettre de ses émotions pendant 1 heure ou deux.

Préparer une poêle, ou si vous êtes équipés en appareils totalement futiles et encombrants, la crêpière.

Empiler les crêpes directement sur l’assiette dans laquelle on sert le gâteau et les garnir pendant qu’elles sont chaudes en étalant entre chaque la garniture de son choix. Le fait de les garnir chaudes permet de mieux étaler le nutella qui sinon, à tendance à ne pas se laisser faire …

Là, c’était une crêpe nutella, une crêpe marmelade d’orange, en alternance. On peut aussi choisir de ne faire qu’à un seul goût, mais le gâteau ayant déjà une consistance assez costaude, c’est plutôt intéressant de mixer les goûts. Faut prévoir un peu de temps aussi, c’est loooong à faire toutes ces crêpes !
gatcrep2

Charlotte au Nutella

Pour 4 personnes

  • Une trentaine de boudoirs
  • 2 yaourts brassés nature (les yaourts dits « grecs »)
  • 1 pot de 400 g de nutella
  • Yohoho et 2 bouchons de rhum

Diluer le rhum dans un verre d’eau (on peut en mettre plus ou moins selon le goût … perso j’en mets plus ! On peut aussi mettre du whisky, du cognac …) pour imbiber les boudoirs.

Mélanger le nutella et les yaourts.

Dans un moule assez haut (format charlotte, quoi !), recouvrir le fond et les côtés et biscuits imbibés.

Y verser le mélange nutella / yaourts.

Mettre au frais au minimum 2 heures (idéalement, la veille).

Démouler la charlotte pour la servir, et si on vous êtes pervers, servir avec de la chantilly en bombe (mais là, sérieusement, c’est du vice!!). A vous de choisir le format final de charlotte pour obtenir le ratio biscuits-choco désiré, là sur la photo c’est un format « genre individuel » assez courant à la maison, c’est à dire que tout le monde a fini la sienne mais personne n’a rempilé pour une 2ème ^^

Roulé à la confiture (ou au Nutella)

  • 6 oeufs
  • 200 g. de sucre blanc
  • 160 g. de farine
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • Confiture ou Nutella pour la garniture

Préchauffer le four 180 °C / th.6.

Prendre la plaque du four (celle avec des rebords, trèèès important) et la recouvrir de papier cuisson. La taille de la plaque devrait être à peu près de 40X60 cm.

Fouetter les 6 jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne clair (à la fourchette, ça marche très bien, pour les non-équipés en martifouette), ajouter la farine.

Incorporer les 6 blancs d’oeufs préalablement montés en neige.

Verser le tout délicatement dans la plaque du four et cuire 10/11 minutes (la génoise, puisque c’en est une, doit être lééégèrement dorée, mais pas trop, pour qu’on puisse la rouler facilement).

Arrive LE truc un peu délicat. On fait glisser la génoise, toujours dans le papier cuisson, sur la table ou le plan de travail. On étale généreusement la confiote, (ou le nutella ) sur toute la surface de la génoise, puis on la roule. La génoise. C’est à dire qu’on va s’aider du papier cuisson pour soulever une extrémité pour amorcer le mouvement, puis continuer en s’aidant du papier cuisson.

De toutes façons, on vous demande pas de faire une spirale digne de « Au cœur du temps », hein …

Se sert tiède ou froid !!

EDIT :
On peut chocolater le tout en remplaçant 60 g de farine par 60 g de cacao en poudre non sucré (ici, garni avec de la confiture de caramel au beurre salé), faut juste rajouter 2 minutes au temps de cuisson.

Roulé chocolaté

Cette arme de séduction massive a toujours un grand succès, ça a l’air un peu Old School, comme ça, le roulé, mais sérieusement, tu peux pas test.

Muffins au Nutella

 

Pour 12 muffins

  • 1 pot de 400 g de Nutella (pas le gros, pas le petit, le moyen-gros)
  • 150 g de farine
  • 4 oeufs
  • 1 yaourt nature
  • 1 sachet de levure
  • 1 sachet de sucre vanillé

Préchauffer le four 180 °C / th. 6.

Tout mélanger dans un saladier.
Verser dans les moules à muffins, beurrés et farinés s’ils ne sont pas en silicone, ou garnis de caissettes en papier (les caissettes à même la plaque, c’est l’assurance de débordement de pâte intempestifs).

Cuire à peu près 15 minutes, 10 si ce sont des moules à mini-muffins.

On peut aussi le faire en gros gâteau, dans ce cas faut le cuire 25/30 minutes, mais on y perd pas mal au niveau de la texture. C’est ma première recette vraiment perso, que j’ai largement déclinée après avec tout ce qui m’est passé dans les mains comme pâte à tartiner.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑