Gratin de jambon des îles de Dabigmoh

Pour 2/3 personnes :

250 g. de riz cuit
Parmesan râpé
6 tranches de jambon blanc
1 petit pot de double concentré de tomates
1 briquette de crème fraîche liquide
80/100 g. de fromage râpé
Sel, poivre, et en option sauce Worcestershire et/ou Tabasco
Préchauffer le four à 200°C (th.6/7).

Mélanger le riz cuit avec du parmesan, la dose dépendant entièrement de votre goût. Perso j’en mets plein, mais bon.

Disposer le riz dans les tranches de jambon et les rouler aussi serrées que possible, et les disposer dans un plat qui passe au four.

Dans un bol, préparer la sauce avec la crème, le concentré de tomates, le sel, le poivre et les éventuelles options. Verser la sauce sur les tranches de jambon roulées, saupoudrer allègrement de fromage râpé et enfourner pour une vingtaine de minutes, le temps que ça soit joliment gratiné.

Et servir chaud !!

Cette recette m’avait été donnée par Dabigmoh (50 % de mon lectorat à lui tout seul !!) y’a longtemps, je l’ai faite plusieurs fois mais j’avais oublié à chaque fois de faire la photo. Faut dire que quand ça sort du four, ça sent tellement bon qu’on pense plus « fourchette » qu’ « appareil photo »

C’est simple, rapide à faire et terriblement efficace gustativement parlant ! L’auteur m’avait dit que ses enfants en raffolaient, ça ne m’étonne pas une seconde, car Darling aussi adore, et il est encore très jeune de cœur et de papilles

 

 

Croissants salés

  • 1 pâte feuilletée
  • jambon, fromage râpé, béchamel
  • crème fraîche, poulet, estragon
  • saumon fumé, aneth
  • cheddar râpé, bacon

 

Non, non, non! Pas tout en même temps. Quoique…

Simplement, cette recette est une base pour à peu près tout ce qu’on veut mettre dedans, et sert de biscuits apéritifs, ou de minis entrées.

On prend la pâte feuilletée et on étale dessus (par exemple, comme sur la photo) la béchamel, le jambon découpé en petits morceaux et le fromage rapé. Il faut simplement laisser 1 cm de vide sur le bord de la pâte et un rond d’à peu près 4 cm de diamêtre vide au centre.

Avec une roulette à pizza, on découpe la pâte en 16 parts égales. La roulette à pizza, contrairement au couteau, même aiguisé façon Ginzu, évite de faire une purée infâme.

On roule chaque part sans trop serrer, en partant de l’extérieur, pour obtenir 16 minis croissants. Les zones de vide permettent d’obtenir un croissant qui ne déborde pas de partout.

On peut badigeonner avec un peu de lait pour un plus joli doré.

On enfourne tout dans un four préchauffé à 210°C, th. 7 pour 15 à 25 minutes (selon l’épaisseur de la garniture, les croissants vont cuire plus ou moins vite). Ils doivent être bien dorés et bien gonflés.

Selon ce qu’on a mis dedans, on sert chaud ou froid (par exemple, le saumon/crème bouillant, c’est un peu le brûlage de tronche assuré).

N’hésitez pas à fourrer là dedans des restes de fromage ou tout ce qui traine de pas trop périmé dans le frigo. Le seul truc, c’est d’éviter les ingrédients trop « épais » qui déformeraient les croissants et empècheraient de les rouler correctement.

Cake salé jambon-olives

Pour un cake de 8/10 parts

  • 3 oeufs
  • 150 g. de farine
  • 10 cl. d’huile
  • 12.5 cl. de lait
  • 150 g. de gruyère
  • 1 sachet de levure
  • 250 g de jambon coupé en petits morceaux
  • 100/150 g d’olives vertes ou noires, mais de toutes façons, dénoyautées

Préchauffer le four 180 ° C / Th. 6.
Tout mélanger et verser dans un moule à cake beurré et fariné (ou en silicone, dans ce cas, zoup, on verse et basta)

Cuire 45 minutes.

Démouler tiède.

Servir frais.

En fait c’est toujours la même base (celles des « Cakes de Sophie »)pour faire un cake salé, faut juste ajuster entre 350 et 400 g. de « garniture » et faire au pifomètre.

Jambon-olives, c’est le plus classique, si vous tentez féta-confiture d’oignon-haricots verts, je ne garantis pas la hola dans la salle, après à vous de voir 😀

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑