Raider à tomber

Pour une trentaine de Raiders maison (hautement variable selon la taille des découpes) :

Pour le sablé :
120 g. de beurre mou
180 g. de farine
1/2 sachet de levure
60 g. de sucre

Pour le caramel:
125 g. de beurre
125 g. de sucre
2 cuillères à soupe de miel
1 boite de lait concentré sucré (397 g.)

Pour le dessus :
200 g. de chocolat au lait (après de nombreux essais, le choix maison c’est du Milka)


Le sablé :
Préchauffer le four à 180°C (th.6).

Pétrir le beurre mou et la farine jusqu’à obtenir une consistance sablonneuse. Ajouter le sucre, bien mélanger, toujours avec les didis, et verser dans un moule (carré si possible) recouvert de papier cuisson.

Bien tasser (avec le fond d’un verre, ça aide pas mal pour que ça soit régulier), piquer un peu le dessus à la fourchette et enfourner pour 25/30 minutes (il faut que ça soit assez doré).

Le caramel :
Pendant que le sablé commence à refroidir, touiller les ingrédients du caramel dans une casserole sur feu moyen/doux (5/10 pour ma table de cuisson) avec énergie, et surtout sans s’arrêter (ça crame très vite si on fait pas gaffe) jusqu’à obtenir une pâte qui se décolle bien des bords et d’une belle couleur dorée. Ça a pris grosso modo 8/10 minutes pour obtenir le résultat de la photo.

Étaler de suite sur le sablé encore tiède et bien lisser, ça va figer assez rapidement.

Le chocolat :
Si le caramel a assez figé, essayer de le piquer avec un cure-dents pour augmenter l’adhérence entre les deux couches, parce qu’à la découpe, c’est le chocolat qui avait le plus tendance à se désolidariser. Faire fondre le chocolat au lait (au micro ondes, ça va tellement plus vite) et verser délicatement sur le caramel, en répartissant bien.

Pour avoir un résultat bien lisse sur le dessus, tapoter les bords du moule pour enlever les traces de cuillères et/ou de versage.

Dès que le moule n’est plus chaud, zou, au frigo pour que ça finisse bien de durcir, minimum 2 heures (l’idéal, c’est la veille).

Découper en carrés sans hésitations, ni atermoiements pour avoir des découpes nettes et zoulies. Attention, l’animal ne se laisse pas faire !

Servir de suite. Par contre, si on vous demande combien il y a de calories là-dedans, faites l’ignorant et changez rapidement de sujet. C’est un coup à se fâcher avec vos amis (s’ils ont diététiciens, ils pourraient même vous envoyer un tueur serbo-croate aux fesses)

Le vrai nom de ces trucs, c’est Millionnaire shortbread. Mais vu que ça ressemble furieusement à des Twix/Raider, je ne pouvais décemment pas éviter le jeu de mots pourris.

Mais, honte sur moi, j’avais pas de figurine de Lara Croft sous la main pour la photo …

J’oubliais de préciser, mais au vu des ingrédients, ça semble évident : c’est une tuerie intersidérale. Sérieusement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :