Sirop de Liège

Pour un malheureux pot qui ne durera pas bien longtemps:

7 poires (des Williams)
3 pommes (des Golden)
1 verre d’eau (du robinet)
120 g. de sucre (en poudre)
Dans une grande cocotte, mettre les fruits coupés en quatre (avec la peau, les queues, les pépins… tout sauf les étiquettes!) et l’eau. Porter à frémissement et laisser cuire à couvert tout gentiment pendant 2 heures. Vraiment tout doucement, sinon, les fruits vont cramer et vous coller un caramel épais ça comme dans le fond de la cocotte, dont vous ne viendrez à bout qu’après 2 longues nuits de trempage et une bonne demi-heure de grattounette. Ça sent le triste vécu, hein ?

Passer les fruits au chinois et récupérer le jus+pulpe dans une grande casserole. Si vous n’avez pas de chinois, une bonne vieille passoire pour égoutter les pâtes fera l’affaire.

Ajouter le sucre et faire chauffer à feu moyen en remuant régulièrement, pendant grosso modo une heure, jusqu’à obtenir une texture entre la confiture et le caramel.

Verser dans un pot (préalablement ébouillanté si possible), et garder au frais.

Point de bouchons dans cette recette belge, trouvée dans le livre de recettes de « La mère de famille », mais juste des fruits et du sucre à haute dose. Le différentiel volume des fruits au départ –> volume de sirop dans le pot en dit long sur la grande concentration en saveur des fruits. Pour utiliser un terme plus adéquat, c’est foutrement goûtu !!

Là sur la photo, le sirop ressort assez sombre, et effectivement il l’était (probablement dû à la cuisson un peu pyrolitique des fruits), mais avec des poires Conférence et sans louper la cuisson (hum), on obtient un sirop beaucoup plus clair et doré. En tout cas, dans les deux cas, le goût est nickel!

Les pommes ne ressortent pas, mais je pense qu’elles sont plus là comme agent de texture, les poires par contre, conjuguées avec le caramel, c’est assez somptueux. C’est très très bon sur de la brioche, mais ça se défend aussi sur des biscottes. Faut avouer que sur du pain frais c’est bon aussi, enfin bref, vous aurez compris l’idée. Ça prend un peu de temps, mais peu d’effort et pas beaucoup de présence devant la casserole, si vous avez des fruits un peu tapés, c’est farpait !!

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :