Keftas à l’indonésienne

Pour 6 personnes (qui ont faim)

Les boulettes :

  • 1 oignon haché fin
  • 1 c à soupe d’huile d’olive
  • 250 g. de lentilles vertes
  • 125 g. de boulgour
  • 1 c à soupe de double concentré de tomates
  • 2 c à café de sirop d’érable (ou de miel, si vous n’avez pas)
  • 1 c à soupe de curry
  • coriandre coupée menu

La sauce :

  • 1 oignon haché fin
  • 1 c à soupe d’huile d’olive
  • 1 brin de thym
  • 1 feuille de laurier
  • 200 g. de concassée de tomates (1 boite de conserve)
  • 20 cl. de crème de coco (1 briquette)
  • 1 c à soupe de curry
  • Sel, poivre

Préparer les keftas en avance : Mettre les lentilles dans une grande casserole d’eau froide, et chauffer à donf. Quand ça bout, baisser un peu et laisser 25 minutes à cuire. Sortir la casserole du feu, ajouter le boulgour, mélanger, couvrir et laisser reposer une vingtaine de minutes. Attention, ça va beaucoup gonfler, prévoir large pour le volume !

Dans une grande casserole, faire revenir l’oignon dans l’huile d’olive doucement 5/6 minutes. Ajouter le concentré de tomates, le curry, et le sirop d’érable. Ajouter le mélange lentilles+boulgour,, saler, poivrer, et à la fin, ajouter la coriandre. Laisser refroidir pépère. Vu les temps de cuissons et de repos, perso j’ai fait le mélange un midi pour servir le soir, mais la veille, ça doit bien fonctionner aussi.

Préchauffer le four à 180°C (th. 6).
Former les boulettes avec les mimines. Pour la taille, les miennes étaient entre la balle de ping-pong et la clémentine balèze, je ne les ai pas trop serrées, j’aurais peut-être dû !
Les disposer sur une plaque recouverte de papier cuisson, un filet d’huile sur le dessus et zou au four pour 20 minutes. Ca ne bouge pas à la cuisson, on peut les poser comme on veut.

Il est donc temps de passer à la sauce!
Dans une petite casserole, faire dorer l’oignon dans l’huile d’olive avec le thym et le laurier, puis ajouter les tomates concassées. Laisser mijoter une dizaine de minutes, puis ajouter le curry et la crème de coco. Saler, puis retirer la feuille de laurier et la branche de thym. Laisser chauffer jusqu’à ce que ça bloblote, un dernier coup de cuillère et on verse sur les keftas qui sortent du four.

Servir chaud !

J’ai trouvé cette recette dans un magazine de caisse de supermarché, pour des potes qui ne sont pas fanas de viande. J’aime beaucoup leur faire à manger, déjà parce que ce sont des potes et pis ça me fait essayer des trucs auxquels j’aurais pas pensé, en l’occurrence du boulgour. J’veux dire… du boulgour quoi.

Bref on a testé, et c’est méchamment bon. C’est goûtu sans être tape-à-la-pupille, c’est pas sec du tout, ce que je craignais un peu. Ca se mange sans faim et ça se réchauffe très bien (sauf la sauce qui épaissit un peu quand on ne remet pas d’eau, cf. photo :p ), bref on en refera !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :