Macarons d’Amiens

Pour une trentaine de macarons:

250 g. d’amandes en poudre
250 g. de sucre en poudre
1 cuillère à soupe de miel
2 oeufs
Quelques gouttes d’essence de vanille
1 cuillère à café d’extrait d’amandes amères
Dans un un saladier, mélanger les amandes et le sucre, puis ajouter le miel, les blancs d’oeufs et la vanille, et patouiller à la mimine jusqu’à obtenir une consistance proche de la pâte d’amandes (ça s’obtient très vite, 2 minutes maxi), et ajouter l’extrait d’amandes amères à la fin.

Séparer la pâte obtenue en deux, et rouler chaque morceau en rouleau d’à peu près 2 cm. de diamètre. Enrouler de cellofrais et mettre au moins 6 heures au frigo (la veille pour le lendemain, c’est parfait). Comme la pâte est molle au moment de rouler, j’ai utilisé une planche à découper pour bien former les rouleaux une fois qu’ils étaient emballés. Mettre les jaunes d’oeufs au frigo également, dans un petit récipient recouvert de cello lui aussi, ou une petite boite avec couvercle.

Le lendemain, ou 6 heures après, donc, préchauffer le four à 180°C (th.6), sortir les rouleaux du frigo et couper des tranches d’un bon cm. d’épaisseur.

Les disposer sur une plaque recouverte de papier cuisson, et les badigeonner du jaune d’oeuf mélangé avec un peu d’eau (un bonne cuillère à soupe). Il ne faut pas hésiter à les rapprocher pour tout faire tenir en une fournée, ils ne s’étaleront pas d’un millimètre !

Enfourner pour 14/16 minutes, les macarons doivent être dorés, mais surtout pas bruns !

Attention, ça s’appelle macarons, mais ça ressemble plus à de la pâte d’amandes en croûte croustifondante, c’est délicieux, mais ça cale son homme. J’ai goûté ces machins-là alors que j’étais à Amiens pour le taff, et qu’un collègue, ancien autochtone, nous a emmené chez Trogneux (à l’époque je n’en avait jamais entendu parler, depuis, forcément…) pour goûter ça et des tuiles au chocolat. Soit remercié, Olivier C. (je fayote un peu, c’est un de mes chefs ^^)  En revenant à la maison, forcément j’ai cherché la recette, que j’ai trouvé très facilement (notamment sur le site de la ville d’Amiens), et très vite testée sur mes charmants cobayes KohLantesques qui ont validé l’essai. J’en ai refait souvent depuis, ça se fait en 5 minutes, la cuisson est rapide, c’est inloupable, et pour peu qu’on aime les trucs à base d’amandes, c’est un régal

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :